21 documents
return to data set
   
21 results (1/1 page)          
filter by Term (pinyin)  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z [all] 

tàicháng / 太常
[fr] Grand étendard

Comments: C'était l'étendard du souverain orné du soleil et de la lune (d’après Kong Yingda, dans un commentaire au Shangshu) sur lequel étaient inscrits les actes méritoires. (Shangshu, « Zhoushu », « Junya » : 嗚呼!君牙,惟乃祖乃父,世篤忠貞,服勞王家,厥有成績,紀于太常。 « Ah, Junya ! Ton grand-père et ton père, de génération en génération, se sont montrés dévoués, fidèles et loyaux et ont accomplis des actes méritoires qui sont notés sur le Grand étendard. ») Avoir ses actes de bravoure portés sur le Grand étendard était une des conditions pour bénéficier de la troisième des Huit immunités Bāyì, dite "immunité pour les méritants" yìgōng.
 

Tàihuáng tàihòu / 太皇太后
[fr] Grande Impératrice douairière, Impératrice douairière mère

References: 律/lü 39 | Cheng chengyu chejia 稱乘輿車駕 ; 律/lü 37 | Chēng chéngyú chējià  稱乘輿車駕
律/lü 3 | Bayi 八議
 

Comments: Appelations officielles désignant la grand-mère de l’empereur

tănwèn / 袒免
[fr] se découvrir [le bras gauche] et ôter [son bonnet]

Comments:
L'expression désigne les parents éloignés en dehors des cinq degrés de deuil, qui ne sont donc pas inclus dans le système dit des "Cinq deuils" (wufu), qui étaient indiqués principalement par le port d'un vêtement spécial. Pour marquer le deuil de parent éloigné, on enlevait seulement l’ordinaire habit de dessus, découvrait sont bras gauche, et ôtait son bonnet en liant les cheveux sur la nuque par des brins de chanvre qà partir de la tête et se croisant sur le front. L'expression sert notamment à désigner les parents éloignés de l'empereur qui bénéficie néanmoins de la première des Huit immunités Bāyì, dite "immunité pour les parents" (de la famille impériale) yìqīn.
 

tiánjù jiégé / 填具結格
[en] fill out the autopsy form and obtain affidavits [fr] remplir le formulaire d’autopsie, faire constituer l’affidavit

tiānwén shēng / 天文生
[fr] Étudiant de l’institut d’astronomie

Comments: L’expression désigne une catégorie de justiciables autorisés à racheter leur peine au tarif du « rachat par indulgence » (q. v. {shōushú}). 

Tiānzǐ / 天子
[en] Fils du Ciel

References: 律/lü 37 | Chēng chéngyú chējià  稱乘輿車駕 ; 律/lü 39 | Cheng chengyu chejia 稱乘輿車駕
 

Comments: Comm. expression désignant l’empereur comme incarnation de l’ordre cosmique. Elle ne se rencontre que dans deux articles (art. 37 et 62 du code des Qing) définissant le caractère sacré de la personne et des ordres impériaux, en l’étendant à ses proches parents. Ce caractère sacré n’apparaît nulle part ailleurs dans le code. Ainsi, dans le commentaire interlinéaire des articles sur la grande rébellion (art. 254, dànì, voir ce terme ), l’empereur et ses proches sont désignés par le terme «Temple des ancêtres impériaux » zōngmiào 宗廟  ou « Tumulus et palais » shānlíng gōngjué 山陵宮闕, et l’empereur lui-même est appelé « souverain » Jūn 君. L’article 37 peut donc être considéré obsolète.
 

tiáolì / 條例
[en] substatute [fr] article additionnel

Comments: Ces articles additionnels produits par l'activité administrative dans son ensemble, et plus particulièrement des décisions judiciaires, étaient annexés à un article {lü} du code des Ming, puis des Qing. Les mêmes mesures, ou décisions, pouvaient être conservées sous forme de règlements administratifs appelés {zélì} ou {shìlì}, annexés au canon administratif {huìdiǎn}, {huì diǎn shìlì}

tiěsuǒ / 鐵索
[fr] chaine de fer

Comments: Entrave longue de 7 pieds, lourde d’une livre, prescrite par la loi pour entraver les condamnés à des peines de servitude pénale ou plus graves.

tīng / 聽
[fr] 1. « entendre » et, de là, « audience » du tribunal ; 2. « laisser faire », « accorder » (une dispense ou une réduction de peine), « admettre » une excuse légale

Comments: 1. q. v. {tingsong}
2. « laisser  faire » : tìngrèn rúyì 聽任如意 laisser les gens faire comme bon leur semble, permettre en « laissant faire » en «  fermant les yeux », ou en « faisant comme si » (tīngrú 聽如) 
NB. ting 2 est une une notion importante, constituant l’une des trois modes d’action du magistrat local vis-à-vis de la société locale, entre l’autorisation et l’interdiction. 

tòng / 同
[fr] considéré comme relevant de [telle loi]

Comments: Terme qui revient assez souvent, et n’est pas si facile à traduire qu’il en a l’air : « considéré comme relevant de [telle loi]  »  ? En tout cas, ce n’est pas une analogie, ni  照. À reprendre après lecture du Dulü peixi sur ce point .

tóngbàn / 同伴
[en] accomplice, accessory (lit. « companion, fellow ») [fr] complice (lit. « compagnon »)

tóngcái / 同財
[fr] communauté des biens, patrimoine indivis d’une famille, avant la division successorale

Comments: NB. La communauté des biens, le même patrimoine est un des éléments permettant de décider si des gens appartiennent ou non à une « même famille », ce qui peut avoir une grande incidence sur le plan légal. Un autre élément est la communauté de résidence tongju (q. v. {tóngjū})

tōngjì / 通計
[fr] calcul cumulé [d’un gain illicite]

tóngjū / 同居
[en] common dwelling (kin, incidentally slaves and servants) [fr] co-résident (parents, parfois esclaves et serviteurs)

Comments: NB. La communauté de résidence est un des éléments permettant de décider si des gens appartiennent ou non à une « même famille », ce qui peut avoir une grande incidence sur le plan légal. Un autre élément est la communauté de biens tongcai (voir ce terme).

tōngpàn / 通判
[en] prefect, 3rd executive official in a Prefecture (Hucker) [fr] préfet adjoint du second degré

Comments: Il était chargé des fonctions judiciaires, tout particulièrement des procès entre personnes de statut différent (par ex. entre membres des Bannières et des gens du peuple).

tōngsuàn zhébàn kēzuì / 通算折半科罪
[fr] faire une somme totale et diviser le montant par deux pour graduer la peine

Antonym(s): jìzāng kēduàn,

References: 律/lü 345 | Zuòzāng zhìzuì 坐贜致罪

Comments: mode de calcul pour prononcer une sentence proportionnelle à l’importance d’un gain mal acquis pour des catégories ne méritant pas la plus grande sévérité, contrairement au mode de calcul intégral (voir jìzāng kēduàn)
 

tóngzhī / 同知
[en] vice prefect, 2nd executive in a Prefecture (Hucker) [fr] préfet adjoint du premier degré

tóngzuì / 同罪
[fr] Condamner à une même peine

References: 律/lü 41 | Cheng yu tongzui 稱與同罪 ; 律/lü 39 | Cheng yu tongzui 稱與同罪

/ 徒
[en] 1. Malfaiteur, gueux ; 2. Disciple ; 3. Servitude (condamné à la…)

Comments: Signifiant à l’origine « piéton », « celui qui marche à pied », le terme a servi dans l’antiquité à désigner les condamnés à l’exil, d’où les sens dérivés de « servitude »n {túxíng}, la deuxième des Cinq peines (voir , {Wǔxíng }), et de malfaiteur, gueux, louche individu. Le terme désigne aussi le disciple ({túdì}) qui marche derrière un maître

túxíng / 徒刑
[fr] servitude pénale

Comments: L’expression désigne la troisième des Cinq peines légales (q. v. {wǔxíng}). Cette servitude était généralement effectuée dans un service public, le plus souvent un relais de poste, pour une période de 1 an, 1 an et demi, deux ans, deux ans et demi ou trois ans, selon la gravité de la peine. À cette peine s’ajoutait en général la bastonnade avec le bambou lourd (q. v. {zhàng}), pour un nombre correspondant à chacun des cinq degrés, 1 an de servitude pénale entrainait l’infliction de 60 coups de bambou lourd, 1 an et demi impliquait 70 coups, ainsi de suite jusqu’à 3 ans et 100 coups, le nombre de coups étant toujours soumis à la règle de réduction automatique (60 coups nominaux équivalant à 20 coups réels, q. v. {chī} et {zhàng}). 

tǔzhōu / 土州
[en] aboriginal sub-prefecture [fr] sous-préfecture tribale

   
21 results (1/1 page)          
filter by Term (pinyin)  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z [all]