29 documents
return to data set
   
29 results (1/1 page)          
filter by Term (pinyin)  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z [all] 

gǎijià / 改嫁
[fr] femme remariée (cas d’un remariage successif à un veuvage)

References: 律/lü 40 | Cheng jiqin zufumu 稱期親祖父母 ; 律/lü 38 | Cheng jiqin zufumu 稱期親祖父母

gànlián / 干連
[fr] être impliqué par extension de la faute d'autrui

Synonym(s): liánlèi ;

Topic: Incrimination

gànmíng / 干名
[fr] porter atteinte au nom, au statut

Comments: Porter atteinte au titre, violer le statut soit d’un personnage officiel soit, le plus souvent, d’un parent aîné de rang supérieur (q. v. {zūnzhǎng})

gāo zǔfùmǔ / 高祖父母
[fr] arrière-arrière-grands-parents paternels

References: 律/lü 40 | Cheng jiqin zufumu 稱期親祖父母 ; 律/lü 38 | Cheng jiqin zufumu 稱期親祖父母

Comments: père et mère du père du père du père, les plus lointains ancêtres mentionnés dans les tableaux de deuil

/ 各
[fr] chacun

Antonym(s): {jiē}

References: Philastre I. 100, "chacun"; JYL, DML 16: "each"

Comments: Quatrième des Huit Caractères  (voir {Bāzì}). Selon le commentaire officiel, l’emploi de ce caractère indique que « la même sentence est prononcée pour “chacun” », ceci malgré les différences de statut ou de catégorie.  Exemple : « Si un artisan chargé d’un travail au sein d’un service administratif se fait remplacer par quelqu’un de non agréé, ils sont condamnés “chacun” à cent coups de bâton.(q. v. {bāzì})

gē jiǎojīn fǎ / 割腳筋法
[fr] couper les jarrets, couper les tendons d’Achille

Comments: Torture ou peine illicite (q. v. {fēixíng}), qui emble avoir été pratiquée dans les bannières mandchoues, puis appliquée à des justiciables « civils », avant d’être expressément prohibée en 1738.

gèbié / 各別
[fr] chacun distinctement

References:
律/lü 30 | Gong fanzui fen shoucong 共犯罪分首從
 

Comments: Terme courant employé lorsque sont jugés des coupables d'un crime en réunion, dont chacun doit être jugé distinctement des autres, en distinguant notamment l'auteur principal des auteurs secondaires, ou les liens familiaux avec la victime, etc.

géyì / 革役
[fr] destitution, être cassé de son grade

Comments: q. v. {bàchù}, {gézhí}

gézhí / 革職
[fr] destitution, révocation

Synonym(s): bàchù}, géyì

gòng fànzuì / 共犯罪
[fr] crime commis en réunion ; commettre un crime en réunion

References: 律/lü 30 | Gong fanzui fen shoucong 共犯罪分首從

gōngzuì / 公罪
[en] public misconduct (NP) [fr] faute de service

Antonym(s): sīzuì

References: 律/lü 7 | Wenwuguan fan gongzui 文武官犯公罪 ; Nancy Park, (Draft) Public and Private Misconduct; http://www.autonome-solidarite.fr/articles/faute-de-service-et-faute-personnelle

Comments: Faute commise par un fonctionnaire dans l’exercice de sa mission, qui n’engage pas sa responsabilité pénale aussi gravement qu’une « faute personnelle » {sīzuì}.
Est qualifiée de faute de service, la faute commise par un agent dans l'exercice de ses fonctions, c'est-à-dire pendant le service, avec les moyens du service, et en dehors de tout intérêt personnel. L'infraction qui en résulte n'a pas le caractère de faute personnelle.
Est qualifiée de faute personnelle la faute commise par l’agent en dehors du service, ou pendant le service si elle est tellement incompatible avec le service public ou les « pratiques administratives normales » qu’elle revêt une particulière gravité ou révèle la personnalité de son auteur et les préoccupations d’ordre privé qui l’animent.http://www.autonome-solidarite.fr/articles/faute-de-service-et-faute-personnelle/
(NP,Public and Private Misconduct): public misconduct referred to wrongful acts by officials that were “not motivated by self-interest” (bu xi siji不係私已), and that were “committed in the course of promoting the public interest” (yin gongshi de zui因公事得罪).”  In other words, to qualify as “public,” an act of misconduct had to fulfill two conditions:  (1) it could not be linked to the pursuit of personal gain, and (2) it had to occur while an official was working for the good of the state or the general population ; According to Shen Zhiqi commentary, public misconduct  (1) "stemmed from mistakes that occurred while an official was pursuing the public interest” (youyu gongcuo 由于公錯); (2) it “took place in the official’s professional sphere” (zaishi you zui在事有罪); and, (3) it “did not result in personal gain” (yu ji wusi於己無私) ( Shen, Vol. 1, p. 22-23). For instances of "public misconduct", see {wuxin guowu}, {shiyu juecha}

Legal definitions aside, there was a clear perception within the official culture that public misconduct gōngzuì  did not necessarily imply a lack of virtue or administrative incompetence, while sīzuì private misconduct gave off a distinct stench corruption, selfishness, and greed.  
 

Topic: administrative sanctions; discipline; officials liability

gù chūrù rén zuì / 故出入人罪
[fr] acquitter ou inculper à tort intentionnellement

gù chūrù rén zuì / 故出入人罪
[en] convict or acquit wrongly, with full intention [fr] acquitter ou condamner à tort avec intention

References: 律/lü 415 | Duanzui yin lüling 斷罪引律令

guānfáng / 關防
[fr] 1. Garde des passes; 2. sceau de l'administration

Topic: Administration

guānfángyìn / 關防印
[fr] sceau personnel du magistrat

References: lü 358 | Weizao yinxin shixianshu deng 偽造印信時憲書等

Comments: sceau rectangulaire de plus petite taille que le grand sceau carré yìnxìn imposé par Zhu Yuanzhang pour contrôler les actes internes à l’administration. Le terme désigne sous les Qing le« sceau de voyage " personnellement confié par l'empereur qīnjǐ guānfáng au magistrat, que celui-ci conserve durant ses missions dans différents postes.

guānlì / 官吏
[fr] Fonctionnaires et agents subalternes ; fonctionnaires et commis

References: terme générique désignant la fonction publique territoriale, composée, d’une part, des titulaires d’un rang officiel soumis au mouvement général géré par le ministère des Fonctionnaires (Libu) désignés par le mot guan et, d’autre part les subordonnés n’appartenant pas à la fonction publique générale, recrutés et gérés localement, appelés li.
 

guānlì / 官吏
[fr] fonctionnaires et agents subalternes

References:

 
律/lü 42 | Cheng jialin zhushou 稱監臨主守 ; 律/lü 40 | Cheng jianlin zhushou 稱監臨主守

guānlì sìděng / 官吏四等
[fr] Les quatre degrés de la fonction publique

References: 律/lü 28 | Tongliao fan gongzui 同僚犯公罪;
Philastre, code Annam., 1, p. 229;
Ch’ü, Local Gov. pp. 8 et 129.

Comments:
Ce sont quatre degrés de responsabilité ainsi fixés dans le code des Tang : 1. zhang guan 長官 : ‘senior official’ (Hucker §143) : « directeur du service » ; 2. Tongpan guan 通判官 :  Premier magistrat ; 3. panguan 判官 : magistrat ; 4. 主典 : secrétaires (± zhushi 主事 managers Hucker § 1420). Sous les Qing, les trois derniers termes sont remplacés par : 2. shouling guan (q.v.); 3. zuoer guan  (q.v.); 4. zazhi (q.v.). Ces degrés ne doivent pas être confondus avec les neuf grades de la hiérarchie des fonctionnaires, il s’agit seulement d’une division dans les attributions des personnes attachées à un même service. Cette subdivision se retrouve à différents niveaux des services publics, des ministères aux sièges de districts, qui emploient des fonctionnaires de grade et de titre très différents. « L’expression employée ne désigne donc jamais le rang du fonctionnaire ; il s’agit uniquement du rôle qu’il joue dans l’administration ou dans le service dont il fait partie » (Philastre, code Annam., 1, p. 229). Ces degrés servaient notamment à établir les responsabilités en cas de faute, et à proportionner les diminutions de peines (voir {dijian}).Sur l’emploi de ces catégories des Tang sous les Qing, voir Philastre, Code annam., 1, p. 228 (PDF) : « La loi parle de quatre degrés de fonctionnaires ; il n’est pas question du rang dans la hiérarchie des fonctionnaires, mais seulement d’une division dans les attributions des personnes attachées à un même service ». Subdivision qu’on retrouve à différents niveaux, du ministère au district. « L’expression employée ne désigne donc jamais le rang du fonctionnaire ; il s’agit uniquement du rôle qu’il joue dans l’administration ou dans le service dont il fait partie » ; et Ch’ü T’ung-tsu, pp. 8 (adm. locale) et 129.
律/lü 28 | Tongliao fan gongzui 同僚犯公罪; Philastre, code Annam., 1, p. 229; Ch’ü, Local Gov. pp. 8 et 129.

guānsī / 官司
[en] ta lawsuit, to file a suit ; the Court, the Judiciary [fr] porter plainte, un procès, une plainte ; autorité judiciaire, magistrat

guānzhài / 官債
[fr] dette contractée par un fonctionnaire; dette "publique"?

Antonym(s): sīzhài

References: 律/lü 149 | Weijin quli 違禁取利

gùfàn / 故犯
[fr] commettre délibérément une infraction

Antonym(s): chángfàn

Comments: Les lois chinoises étaient particulièrement sensibles, et soupçonneuses, en matière de manipulations de la loi par les justiciables, ou leurs conseillers occultes. "Commettre délibérément une infraction" en sachant qu'une amnistie approchain, par ex., entrainait une aggravation de peine.

Topic: Incrimination

gùgōng / 雇工
[en] waged worker (servant, provider) [fr] travailleur à gages (domestique, fournisseur)

Synonym(s): gùgōng rén

References:

 
律/lü 370 | Nu ji gugongren jian jiazhang qi 奴及雇工人姦家長妻

Comments: Like slaves and servants núbì, some categories of "waged workers" were considered as part of the household, and therefore included in kinship degrees, for some categories of crimes or exemption in relation with familial hierarchy, such as plots for killing household master, or illicit sexual intercourse.

Topic: status, social position, kinship degree, household

guībì běnzuì / 規避本罪
[fr] chercher à éviter la peine prévue par la loi

guībì zuìzhòng / 規避罪重
[fr] chercher à éviter une peine grave

gùntú lì / 棍徒例
[fr] règle pour punir les gredins les canailles

Comments: Allusion à une ou plusieurs lois complémentaires où apparaissent ce terme ou des synomymes (q. v. {guanggun li})

guòfù  / 過付
[fr] payer en passant par un intermédiaire

guòshī / 過失
[fr] négligence, faute

guòshīshā / 過失殺
[fr] homicide par faute et négligence

References: 律/lü 292 | Xisha wusha guoshi shashang ren 戲殺誤殺過失殺傷人
 

Comments: L’un des « six homicides » (l{iùshā} : voir ce terme); "négligence", synonyme de "non-intentionnel",  est défini dans le code des Tang ( ?) comme « Ce que les oreilles et les yeux ne peuvent percevoir, ce que la raison ne peut prévoir ». voir { ěrmù suǒ bùjí, sī yì suǒ bùdào}

gùshā / 故殺
[en] murder 2nd degree [fr] meurtre

   
29 results (1/1 page)          
filter by Term (pinyin)  A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z [all]